Différents types d’objectifs aux utilisations variés

Achat d’objectif photo: les points à considérer

Chaque fabricant d‘appareil propose une large gamme d’objectif photo, si bien que faire le tri peut vite devenir un cauchemar. Si l’on rajoute à cela les objectifs des marques tierces compatibles sur les différents appareils de marques concurrentes, prendre une décision informée et intelligente peut vite devenir une prise de tête sans fin.

Pour vous aider à faire un choix éduqué, nous vous donnons quelques conseils et informations sur les points importants à considérer lors de l’achat d’un nouvel objectif.

Quelle longueur focale pour mon objectif ?

Faire le bon choix, c’est d’abord éliminer toutes les possibilités qui ne correspondent pas à vos envies. Le premier choix à faire consistera donc à savoir si vous voulez acheter un zoom ou un objectif à focale fixe.

Les zooms présentent l’avantage de pouvoir faire varier la distance focale dans un cadre prédéfini. Ainsi, vous aurez en votre possession un objectif très polyvalent. Outre l’avantage évident qui est de pouvoir zoomer, la longue plage focale vous permet aussi d’éviter le changement fréquent d’objectifs et les déplacements. C’est un gain de temps et d’efforts qui n’est pas négligeable pour certain.

Comme l’indique son nom, avec les objectifs à focale fixe on ne peut pas changer la longueur focale. Vous voyez tout de suite le problème : il faut se déplacer pour cadrer chaque cliché.

Mais l’avantage de ces lentilles, c’est qu’elles sont optimisées pour leur distance focale. On obtiendra donc une image de bien meilleure qualité avec un objectif à focale fixe qu’avec un zoom comparable.

En outre, les objectifs à focale fixe sont généralement moins chers que les zooms de la même gamme et ils ont l’avantage d’être plus léger et maniable que leurs compatriotes polyvalent.

Une fois votre choix fait entre zoom et focale fixe, il vous restera encore à faire le choix de la longueur appropriée. C’est un point essentiel en fonction du type de photo que vous souhaiterez faire.

Petite parenthèse sur la distance focale :

Les distances focales sont données en millimètres.

Une longueur focale de 50mm, par exemple, est à peu près équivalente à l’angle de vision de l’œil humain et c’est pour cela qu’elle est considérée comme la focale normale la plus courante.

Les focales inférieures à 50 mm sont considérées comme des objectifs grands angles. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, avec la diminution de la distance focale vous augmentez l’angle de champ de votre cadrage, vous permettant de « rentrer plus de choses » dans votre photo, si vous voulez.

Les objectifs grands angles sont particulièrement adaptés pour la photographie de paysage et la photographie de rue. Si vous voulez aller plus loin vous pourrez même trouver des objectifs Super-grand-angle avec des longueurs focales de 20 mm ou moins.

Les focales de 70mm et au-dessussont appeléestéléobjectif. Avec un téléobjectifvous pouvezphotographier des sujets très éloignés. Vous l’aurez compris, avec l’augmentation de la distance focale, l’angle de cadrage va, lui, diminuer.

À partir de 135 mm, on parle de téléobjectif réel, et les focales de plus de 300 mm sont appelées super-téléobjectifs.

 

Les objectifs pour débutants couvrent la plupart du temps une longueur focale de 18 mm – 55 mm, c’est souvent le model inclus lors de l’achat d’un nouveau « pack reflex ». Ces objectifs se trouvent plutôt dans la catégorie grand-angle / focale normale.

Pour les grands voyageurs et les débutants, le poids du matériel a une grande importance et c’est pour cela qu’il est souvent recommandé d’avoir un objectif qui couvre une large plage focale. Bien qu’ils soient relativement grand et d’un poids certain, il couvre la plupart des prises de vue et permettent d’éviter de changer d’objectifs. Les focales de 18 mm – 200 mm, sont particulièrement recommandées en entrée de gamme.

Les professionnels eux, ne jurent que par les objectifs interchangeables. En possédant différents objectifs, les différentes combinaisons de prise de vue et de longueurs focales permettent d’optimiser le résultat pour chaque photo.

Ainsi, il est plutôt recommandé d’avoir plusieurs objectifs à focales fixes, qui auront une meilleure qualité et qui seront plus adaptés en fonction des situations. Complété par un objectif grand-angle et un téléobjectif de haute qualité, vous aurez la panoplie complète du parfait photographe.

Des objectifs avec différentes ouvertures

La luminosité

Le deuxième point important lors de l’achat d’un objectif concerne sa luminosité. Celle-ci est intimement liée à l’ouverture maximale proposée par l’objectif. Plus le diaphragme est ouvert, plus le capteur va recevoir de la lumière, et donc plus élevé sera l’intensité lumineuse de l’objectif.

La luminosité est indiquée par la valeur d’ouverture de l’objectif. Les valeurs sont données sous forme de fractions et plus petit est le dénominateur (nombre sous la barre de fraction), plus grande sera l’ouverture. Par exemple, une ouverture de f / 1.4 est plus grande et plus lumineuse que f / 8.

Les zooms ont en général une intensité lumineuse plus faible que les objectifs à focale fixe. En règle générale, plus la focale est importante, moins l’intensité lumineuse est puissante. C’est un élément important à prendre en compte car les objectifs à grande focale on en général une profondeur de champs plus faible.

Le mécanisme d’ouverture sur un objectif d’appareil photo

Connexion – mon objectif convient-il à mon appareil photo ?

La large gamme d’offres va se limiter elle-même par le simple fait que tous les objectifs ne peuvent pas être montés sur tous les boitiers.

De nombreux fabricantsont créés leur propre connexion à baïonnettede telle sorte que leurs objectifsnepeuvent être connectés que sur leurs propres boitiers.

Des marques concurrentes sont donc entrées sur le marché pour proposer des modèles qui s’adaptent sur différentes marques.

Sur les sites des grandes marques de boitiers, vous pouvez retrouver les modèles d’objectif  compatibles avec chaque appareil photo.

Le prix – Combien coute un bon objectif ?

La fourchette de prix d’un objectif varie énormément, allant de moins de 200 CHF pour les modèles d’entrée de gamme jusqu’à plusieurs milliers, et parfois même dizaine de millier de francs, pour les modèles professionnels. Il vous faudra donc trouver un compromis réaliste entre vos exigences, votre utilisation et votre budget.

En plus de la distance focale et de la luminosité, il y a quelques fonctionnalités et extras qui peuvent affecter le prix d’un objectif.

Un bon exemple concerne la rapidité de la mise au point automatique, l’Autofocus. Bien que ce ne soit pas la caractéristique la plus importante pour les photographes amateurs, il peut être crucial pour les photographes sportifs ou animaliers. Cette rapidité du déclencheur a un prix.

La chose la plus importante lors de l’achat d’un objectif reste ce que vous souhaitez en faire et quel type de photo vous allez prendre. Chaque domaine est différent et nécessite un objectif adapté pour un résultat optimisé.

Dans les magasins, vous pouvez trouver des experts qui vous donneront de très bons conseils sur les derniers modèles. En ligne aussi, de nombreux professionnels donnent leurs recommandations et font des tests qui vous aideront énormément au moment de prendre votre décision.

Réduisez le champ de possibilité au maximum et faites autant de recherche que possible sur les 3-4 objectifs finalistes !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *