L’appareil photo instantané

Quand un appareil développe une photo fini directement après le déclenchement, on parle d’appareil photo instantané.

Dans les appareils analogiques instantanés classiques, on retrouve des feuilles de papier avec une couche sensible à la lumière à la place d’un simple film, ainsi que les produits chimiques qui sont nécessaires pour développer la photo.

En sortant la photo imprimée de l’appareil, la réaction chimique se crée entre positif et négatif. Pour les images en noir et blanc, des particules d’argent sont nécessaires, alors que pour les films en couleurs, des colorants doivent être stockés dans la partie positive du procédé.

Alors qu’il est possible de faire des copies en utilisant un film négatif avec les appareils argentiques, la duplication n’est possible avec les appareils photo instantanés que par un processus d’image par image.

Le premier appareil photo instantané, comme il est connu aujourd’hui a été développé en 1947 par le physicien américain Edwin H. Land au sein de sa fameuse entreprise « Polaroid ».

Les premiers modèles utilisaient des films noir et blanc de différentes tailles en rouleaux pour le processus de séparation de l’image. Les films pouvaient faire environ 40 séries et devaient être protégés immédiatement après le développement, qui durait entre 15 et 30 seconds. En 1954, un format légèrement plus petit à vue le jour, en série de 30 avec des appareils instantanés plus petits et plus facile à fabriquer.

Le grand problème du développement sur film était son énorme sensibilité durant le temps de développement. La température ambiante jouait un rôle décisif, par exemple. Les temps de développement trop long aboutissaient à des films en noir et blanc trop contrastés et pouvait créer des couleurs indésirables avec les films couleurs.

Le premier film intégré SX-70 a été commercialisé en 1972 par Polaroid. Lorsque l’on parle aujourd’hui de photographie instantanée, la plupart des gens pensent au format de film du type 600, qui a été introduit en 1982 comme le successeur du film SX-70.

Ceux-ci ont une latitude d’exposition plus élevée, qui peuvent également être utilisés par les appareils à faible coût, mais qui étaient moins précis. Les films de type 600 étaient cependant compatible avec les appareils photo SX-70, parce que les dimensions étaient identiques.

À l’ère de la photographie numérique, avec sa technologie sophistiquée et sa qualité d’image supérieure, le marché de l’appareil photo instantané a longtemps été très calme.

Mais les appareils instantanés jouissent de plus en plus d’un regain d’attention parmi la jeune génération. Les fonctions des appareils classiques instantanés sont combinées avec les dernières technologies des smartphones, formant ainsi une « communauté partage ».

Les derniers modèles sont équipés d’un écran numérique et possèdent le même nombre de pixels que les appareils photo numériques comparables.

Grâce à l’amélioration de la technologie des appareils numériques instantanés, les photos imprimées sont même résistantes aux taches et à l’eau pendant une minute.

Les connexions Bluetooth ou WLAN intégré, permettent aux utilisateurs de suivre les tendances actuelles sur réseaux sociaux. Par exemple, sur le dernier Polaroid « Socialmatik », des applications pour les réseaux sociaux sont installées et permettent de partager immédiatement vos clichés sur Facebook, Instagram et Co.

Les appareils analogiques Polaroid sont souvent de nouveau utilisés pour la valeur artistique des fausses couleurs qu’ils produisent parfois. Pour les photographes professionnels, les photos instantanées apportent une touche spéciale et leur propre charme.

Un des derniers modèles du fabricant Polaroid est le Polaroid Z2300. Même si de nos jours c’est surtout une niche dans le monde de la photographie, il possède une valeur artistique très personnelle, qui enchante les fans de Polaroid.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *